Denis Brunetti
Au cœur du Proche Orient je couvre pour TF1 et LCI l'actualité et ses crises mais aussi la vie quotidienne et ses surprises. Au delà des reportages de 13H ou de 20H, je veux vous raconter ici d'autres fragments, d'autres photographies de la misère à Gaza, des branches de Tel Aviv ou du bouillonnement du Caire. Ici je ne couvre pas... je découvre .

Avis aux commentateurs

Le blog relève du régime de la loi sur la Confiance et l'Economie numérique (LCEN) du 21 juin 2004.

A ce titre, le blogueur pourra voir sa responsabilité engagée dans les cas prévus par la loi sur la presse et la communication  de même qu'il est passible des dispositions de l'article 227 du code pénal au titre de la diffusion de message à caractère violent ou pornographique, ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité de la personne humaine.
L’auteur   se réserve donc  le droit de  retirer, à tout moment et sans mise en demeure tout commentaire  violent, injurieux, diffamatoire, portant atteinte à la vie privée ou portant atteinte à la dignité humain
e.

Egypte

Dimanche 4 avril 7 04 /04 /Avr 17:43

Ce ne sont  encore que quelques lignes dans les journaux d'aujourd'hui. 2 migrants ont encore été tués par les gardes égyptiens à la frontière Egypte-Israel, près de Rafah . 5  ont été blessés et 15  arrêtés. Il s'agit d'Africains, venus du Soudan, du Darfour le plus souvent. L'Egypte a déclaré qu'ils ont été tués après des tirs de sommation.

La frontière est une longue zone de 250 kilomètres par où tentent de passer les migrants, les demandeurs d'asile ou les trafiquants de drogues et la police égyptienne ne se gêne pas pour tirer, après des tirs de semonce affirme-t-elle.

Selon l'Egypte, il y aurait eu 19 tués en 2009, 28 en 2008, mais selon les ONG comme Moked, il pourrait s'agir de centaines de morts, même s'il n'y a pas de preuve. Mais les hopitaux et les prisons israéliennes reçoivent régulièrement des migrants blessés par balles.  Des soldats israéliens affirment entendre très souvent des tirs à la frontière .
Le général égyptien du Nord Sinai,Mohamed Shousha, déclarait à un journal égyptien en septembre dernier : "naturellement, ce n'est pas une erreur si nous tirons, c'est nécessaire. Pour empêcher quelqu'un qui s'infiltre, il faut lui tirer dessus. Si nous lui disons "stop, où allez-vous?", il ne s'arrêtera pas. La frontière n'est qu'à quelques mètres. Si la personne qui s'infiltre ne sait pas qu'on va lui tirer dessus s'il s'en approche, la situation va devenir chaotique".

Selon l'ONG Human Rights Watch, "l'Egypte a naturellement le droit de protéger sa frontière mais l'utilisation de la force léthale contre des migrants désarmés serait une atteinte au droit à la vie"

Le gouvernement israélien a récemment approuvé la construction d'un mur entre les 2 pays. Selon les différents chiffres, entre 17 et 24.000 immigrés sont passés en Israel depuis 5 ans.

Par Denis Brunetti - Publié dans : Egypte - Communauté : l'actualité en général
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 21 janvier 4 21 /01 /Jan 15:45
Le grand mufti du Caire, Ali Goma, a interdit mercredi d'utiliser  comme sonneries de téléphone portable les versets du Coran ou l'appel à la prière du muezzin, ce qui se fait de plus en plus chez les Egyptiens. "On banalise ainsi la sainteté des versets",a-t-il expliqué. Et puis, en répondant au téléphone, on interrompt les mots sacrés de Dieu, a-t-il ajouté.
Par Denis Brunetti - Publié dans : Egypte - Communauté : l'actualité en général
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 2 novembre 7 02 /11 /Nov 14:23
Quelques jours dans la péninsule égyptienne du Sinaï. C'est une destination touristique israélienne classique, pour un week-end ou plus. Eilat, la station balnéaire israélienne sur la Mer Rouge n'est qu'à 4 heures de Jerusalem ou de Tel Aviv. Ensuite, il suffit de faire les quelques kilomètres pour le poste-frontière et l'on passe en Egypte, à Taba. Et les premiers hotels sont au bord de la frontière.  Taba est d'ailleurs à peine un village, plutôt une série de grands hotels de tourisme.
C'est la même Mer Rouge qu'à Eilat, les mêmes coraux et les mêmes poissons multicolores au bord de la plage. Les hotels en Egypte attirent les clients par des tarifs bien moindres que du côté israélien. C'est aussi la destination des jeunes en quête d'un peu d'exotisme, et de soldats israéliens en permission ;  pour quelques dollars parfois, ils trouvent  plus bas sur la côte, à Nuweiba ou à Dahab , centre de plongée internationalement réputé ,  des paillotes sur la plage ,  des logements  simples, rustiques, mais pour les amateurs, une vraie retraite dans le désert au bord de l'eau. Mais depuis quelques mois, les Israéliens craignent d'y aller. Il y a eu en 2006 des attentats à Dahab, mais surtout cet été, le Bureau Israélien du Contre Terrorisme a lancé des messages d'alerte, déconseillant aux Israéliens de s'y rendre. Selon cette agence de sécurité, le Hezbollah ou le Hamas pourrait tenter d'enlever des Israéliens, et particulièrement de jeunes soldats, soit en représailles de l'assassinat d'un membre du Hezbollah en février, soit tout simplement pour ajouter une monnaie d'échange à la détention déjà du soldat Gilad Shalit.
Alors certes on rencontre encore des Israéliens sur la côte du Sinai, mais en petit nombre. Les hotels égyptiens redoublent de mesures de sécurité. Il faut par exemple pour entrer au Hilton de Taba pas moins de 3 contrôles et d'un passage des bagages au détecteur.
Les hotels égyptiens pratiquent même des "tarifs israéliens" pour attirer le chaland . Pas de visa pour les séjours de 48 heures. Et les Israéliens trouvent là à quelques pas des machines à sou interdites à Eilat.
Taba a même maintenant son aéroport international et des vols directs depuis l'Europe.
Cette zone touristique a donné des idées à la Jordanie qui tente ces derniers temps de développer et d'investir à Aqaba, c'est à dire à quelques kilomètres d'Eilat, mais cette fois à l'Est, côté jordanien.
Par Denis Brunetti - Publié dans : Egypte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 22 septembre 1 22 /09 /Sep 14:47
L'information imprécise au départ a créé un petit vent de panique en Israël : des touristes enlevés en Egypte, dont peut-être 2 Israéliens. Il y a une semaine, justement le Bureau du Contre Terrorisme israélien avait mis en garde contre des tentatives de kidnappings d'Israéliens que le Hamas ou le Hezbollah pourrait tenter d'opérer sur les plages du Sinai.
Quelques instants plus tard, le ministre des Affaires Etrangères a précisé qu'en fait, il ne s'agissait probablement pas d'un enlèvement "par un groupe terroriste", mais d'un groupe de 14  touristes allemands, italiens, roumain dans le sud de l'Egypte , à la frontière avec le Soudain , qui aurait été "braqué" puis enlevé" par des bandits". Une rançon aurait été demandée et des négociations seraient en cours.
Par Denis Brunetti - Publié dans : Egypte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 6 avril 7 06 /04 /Avr 00:00

Echec de l'opposition face à des milliers de policiers . Impossible de manifester, en particulier autour de la grande place Tahrir. Les sièges des associations d'avocats et de journalistes étaient surveillés . L'ambassade de France, des Etats Unis, l'ONu avaient déconseillé de se rendre dans le centre

Une trentaine de personnes ont été interpellées à travers le pays dont plusieurs membres de petits partis comme  Kefaya ("Assez"), le parti Ghad etc)  et 3 bloggers. C'est d'ailleurs sur Facebook un  groupe "6 avril" (en arabe) qui avait appelé en particulier aux manifestations, et attiré 64000 membres. C'est peut-etre le premier mouvement Internet en Egypte avec des mails, Facebook ou Twitter ou Flickr.  Depuis la crise du pain et des produits alimentaires, un mouvement "Les citoyens contre la vie chère" s'est aussi créé sur la toile. Des blogs d'opposants fleurissent.

Dans le Delta, à Mahalla, le ton a été plus dur pour les ouvriers du textile. La plus grande usine  textile a été envahie par la police dans la nuit . Dans les rues, la police égyptienne a  tiré des balles en caoutchouc et lancé des grenades lacrymogènes face à des barricades de pneus enflammés et des saccages.

Et pour avoir les premières informations sur ce qui se passait, c'etait encore sur Internet et les blogs égyptiens que l'on pouvait suivre les incidents de Mahalla. Le blog d'une étudiante américaine (en anglais) donnait les premières informations sur les rues du Caire. Quelques heures plus tard, un autre  blog égyptien signalait l'arrestation du célèbre bloggeur Malek Moustafa .

Par blog-correspondant-a-jerusalem-tf1 - Publié dans : Egypte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 5 avril 6 05 /04 /Avr 00:00

 Cet après-midi sur la Corniche (la croisette le long du Nil), des hommes en civil nous ont arrêté , le cameraman et moi, pour vérifier ce que nous faisions. Mickael, le cameraman, m'explique, qu'ils sont déjà sur le qui-vive avant les manifestations de demain.

Au Caire, tout le monde ne parle que de cela.  Dans les embouteillages interminables, le chauffeur de taxi se répand sur les rumeurs. Un appel à une grève générale a été lancé clandestinement sur internet, des mails et des SMS ciruclent, certains ont vuu quelques affiches. L’appel demande à chacun de rester chez soi, de ne pas aller au travail, de fermer boutique, de protester contre la vie chère, la répression etc.. 

 Cette journée du 6 avril sera-t-elle le catalyseur de toutes les protestations ? La crise du pain continue, même si la mobilisation du gouvernement et de l’armée  et ses centres de distributions a calmé la pénurie et le climat de révolte, mais on fait encore la queue devant les boulangeries, et les Cairotes ont parfois peur que le pain ne soit plus subventionné ou que la crise s’approndisse. Les usines de textiles  à Mahalla dans le Delta bougent aussi, avec des mouvements de grève organisés. Comment vont-ils réagir ce dimanche? Les Frères Musulmans ont déclaré qu'ils ne s'associaient pas au mouvement. Plus de 300 Frères Musulmans ont été arrêtés depuis une semaine. Mardi, se déroulent des élections locales.

 

 

A la veille de ce 6 avril, tout le monde se demande si l’opposition va vraiment mobiliser, si cela va dégénérer en incidents, en manifestation monstre, ou des boutiques fermées , des trottoirs vides dans le centre du Caire et de quelques groupes de manifestants vite muselés.   Ce qui semble sûr, c’est qu’à son habitude, le gouvernement va mobiliser des milliers de policiers.  Le Ministre de l'Intérieur a promis de réprimer durement .
Le Caire, ce samedi soir, s'amuse encore sur la corniche. Et retient son souffle.  

 

Par blog-correspondant-a-jerusalem-tf1 - Publié dans : Egypte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 4 avril 5 04 /04 /Avr 00:00

Du Shabbat à la Prière du vendredi.. Je pars de l'aéroport de Tel Aviv presque vide , j'arrive au Caire où les employés du tarmac font la prière..

Reportage sur la crise du pain en Egypte. Dans une rue populaire de Gizeh, on se bouscule autour de la fenêtre grillagée de la boulangerie.

On supplie pour quelques galettes ou pour les grandes claies de pain. Avec la flambée des matières premières et des céréales en particulier, tout le monde s'est jeté sur le pain subventionné . 20 galettes pour 1 livre égyptienne (0,11 euros)! 

La vie chère ici a une douloureuse signification. Il y a eu des bagarres et des morts dans les files d'attente pour le pain. On attend parfois plusieurs heures. L'armée a été mobilisée et a créé des centres de pain où les soldats et les policiers distribuent les galettes. Mécontentement, tensions sociales,  Des groupes d'oppostion clandestine lancent un mot d'ordre de grève dimanche au Caire..

Par blog-correspondant-a-jerusalem-tf1 - Publié dans : Egypte
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés